Gertrude, gardienne du courant d’air

Il fait toujours beau à Montpellier (je suis un peu chauvine, je le reconnais) et bien chaud l’été. On a besoin de ventiler l’appartement pour le rafraîchir la nuit pendant et on doit laisser les portes ouvertes pour laisser l’air circuler librement. D’où le besoin de cale-porte chez nous. Ceux qu’on trouve dans les magasins de bricolage sont pratiques mais pas forcément esthétiques.

En cherchant sur le web, j’ai trouvé des idées et je suis tombée sur l’oie de Tilda. En m’inspirant d’elle et d’autres comme celle de Sylvie, j’ai adapté le tuto de ce blog pour créer ma Gertrude. Sa base est ronde pour une bonne assise. J’ai choisi de faire les pattes en feutrine orange et de ne pas les rembourrer pour leur laisser plus de mouvement. Les ailes ont juste un peu de molleton pour qu’elles ne soient pas trop épaisses. Je l’ai habillée avec une salopette en coton à pois avec un petit chapeau assorti. Elle porte un simple ruban de raphia orange autour du cou.

Pour le rembourrage, j’ai rempli mon oie avec du riz rond, c’est bien lourd, facile à mettre et suffisamment lesté pour maintenir une porte dans le courant d’air.

Dernier avantage et non des moindres, Ginger, notre minette, s’entend très bien avec Gertrude, cf photo ci dessous 😉.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top